Le procédé de la cyanotype

avec Audrey Abraham, plasticienne

Samedi 11 mai après-midi

 

 

 

011

 

032

 

004

 

 

Basé sur la sensibilité des sels de fer à la lumière, le papier est sensibilisé au pinceau par une solution de citrate de fer ammoniacal et de ferricyanure de potassium, puis séché à l'abri de la lumière. Le tirage se fait ensuite par contact avec une plaque de verre en exposition à la lumière naturelle ou des lampes UV pendant une quinzaine de minutes. Le papier est ensuite rincé à l'eau pour dissoudre les sels de fer non exposés, puis séché. C'est durant cette opération de séchage que se forme le pigment couleur bleu de prusse, caractéristique du procédé.

Toutes les personnes venues à cet atelier ont été très enjouées de voir l'effet produit par ce procédé et ainsi voir leurs compositions florales devenir oeuvres d'art.